Le séminaire aborde des sujets de littérature néerlandaise ou comparée par le biais de conférences, la lecture de textes scientifiques, des présentations et des discussions.
Le cours se concentre sur le phénomène des ‘stadsdichters’, qui se développe fortement depuis les années 2000 dans le champ néerlandophone. L’on examinera en introduction l’histoire ancienne de ce rattachement du littérateur à la ville et à ses autorités (comparaison avec les troubadours, les trouvères et la poésie de cour ; Moyen-Âge, XVe et XVIe siècles; rederijkersgemeenschapskunst, etc.) et l’on se penchera ensuite de manière approfondie sur les oeuvres poétiques de différents ‘stadsdichters’ contemporains en Flandre et aux Pays-Bas. Anvers, Gand et Brussel retiendront ainsi l'attention pour la partie flamande, Amsterdam, Rotterdam et Utrecht pour la partie néerlandaise.

La réflexion, pour cette part contemporaine, consistera à examiner comment le texte poétique, à partir notamment d'un autre support matériel, s’incarne dans l’espace public de la ville et marque par là sa puissance significatrice en dehors de l’espace livresque. Quelle altération de de statut cette insertion du poème dans le tissu urbain et le champ du politique provoque-t-elle ? Avec quels effets de lecture ? Corollairement, comment la textualité littéraire donne-t-elle un visage à la ville, en configurant le réel par le biais de la poésie ? Voilà quelques questions qui retiendront notre attention.

Au travers de la thématique retenue, il s’agira aussi de confronter les étudiants avec des œuvres poétiques marquantes de la littérature néerlandophone d’aujourd’hui.

tram-met-stadsgedicht-2012.pdftram-met-stadsgedicht-2012.pdf